Comment réussir sa période d’essai au sein d’une entreprise ?

En tant que candidat, vous avez passé toutes les étapes du processus de recrutement mais il reste parfois une étape importante : la période d’essai. Durant cette période, vous êtes embauché au sein d’une entreprise mais pas confirmé. Il vous reste encore du travail à fournir afin de clôturer une bonne fois pour toute votre recherche d’emploi. Cette période d’essai s’avère être stressante pour vous, candidat mais elle est parfois nécessaire pour le bien de tous.  

Que faut-il faire pour valider sa période d’essai ?

Lors de votre intégration en entreprise, plusieurs éléments nécessitent une attention particulière pour garantir la réussite de votre recrutement. La découverte du lieu, de l’équipe, de la culture d’entreprise, ainsi que l’assimilation des outils peuvent déstabiliser, mais cela reste surmontable. Vous êtes légitime, soyez indulgeant avec vous-même. Ayez confiance en vous, le recruteur vous a sélectionné car votre profil correspond à l’entreprise et au poste. 

Le premier jour est important. Préparez-vous et prenez le temps de redéfinir correctement le cadre de vos missions. Faites forte impression auprès de la hiérarchie, des collègues et des équipes en ayant un comportement souriant et ouvert. L’intelligence relationnelle joue un rôle clé dès le début de la période d’essai, où la première impression compte beaucoup. Durant cette période, observez attentivement l’environnement de l’entreprise et soyez patient, car l’adaptation demande du temps. 

Posez des questions pour mieux comprendre les habitudes de travail, les délais des projets, etc., démontrant ainsi votre curiosité et motivation. Après quelques semaines, proposez vos idées constructives en tant qu’atout pour l’entreprise, tout en respectant les normes professionnelles, la ponctualité et les délais. Votre objectif est de gagner en autonomie et d’être opérationnel rapidement. 

Cependant, soyez réaliste. Si l’entreprise ne vous convient pas, que ses valeurs ne vous correspondent pas, ou que la culture d’entreprise ne vous semble pas adaptée, n’hésitez pas à revenir sur votre engagement. Il est essentiel de vous investir dans un environnement aligné avec vos attentes et aspirations. 

Mais à quoi sert la période d’essai pour vous, candidat ?

Pour le candidat, la période d’essai revêt une importance cruciale. Elle vous offre l’opportunité, ainsi qu’à l’entreprise, d’évaluer la compatibilité entre les fonctions et vos compétences. Non obligatoire, sa durée varie selon le contrat et la catégorie professionnelle, avec possibilité de renouvellement ou de rupture anticipée. Vous êtes soumis à une certaine tension, l’employeur ayant le pouvoir de mettre fin au CDI sans faute grave, et vous, ayant la possibilité de résilier le contrat sans justification. Dans un marché incertain, réussir cette période vous fera accéder à la stabilité du CDI. Les délais de prévenance, tant pour l’employeur que pour vous, dictent les règles de rupture, soulignant l’importance de respecter des délais spécifiques. La rupture peut se faire sans motif ni formalisme, mais l’employeur doit éviter les motifs discriminatoires, car la période vise à évaluer vos compétences spécifiques liées à la mission confiée. 

Ainsi, pour réussir votre période d’essai, vous devrez prendre en compte la culture et les outils de l’entreprise pour vous les approprier. Pour ce faire, le premier jour, une préparation minutieuse et donner une impression positive sont incontournables. La période évalue la compatibilité entre fonctions et compétences. En cas d’incompatibilité, il est essentiel de rester réaliste pour s’investir dans un environnement aligné avec ses attentes.