Quelles sont les intentions de recrutement pour les postes de cadres en 2023 ?

En 2022, le nombre de profils cadres recruté a atteint un record historique. En effet, pour la première fois en 2022, le seuil symbolique des 300 000 recrutements de cadres en CDI ou CDD a été franchi. 

Alors, nous pouvons nous poser la question suivante : Quelles sont les intentions de recrutement pour les postes de cadres en 2023 ?  

Dans cet article, nous étudierons la dynamique d’embauche des cadres en 2023 par région, secteur et profils. 

Quels sont les secteurs d’activités qui recrutent le plus de cadres en 2023 ?

 Les intentions de recrutement pour les postes de cadres varient selon le secteur d’activité. En effet, les intentions d’embauches pour les postes de cadres dans les secteurs du transport, de l’industrie, de la formation et du commerce diminuent par rapport à l’an dernier.  

À l’inverse, on constate que les secteurs d’activité qui envisagent de recruter le plus de cadres sont : l’informatique, l’ingénierie de recherche, le conseil, la banque et l’assurance. Ils prévoient d’embaucher près de 175 000 cadres. 

Quelles régions ont les meilleures intentions de recrutement pour les postes de cadres en 2023 ?

 En 2023, seules cinq régions prévoient de recruter des postes de cadres en 2023. L’Île de France prévoit de recruter près de 152 520 cadres soit une augmentation de 3% par rapport à l’an dernier. En deuxième position, nous retrouvons la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 33 390 projets de recrutement de cadres prévus pour l’année 2023. Puis, nous avons la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Corse, l’Occitanie et le pays de Loire. 

Les autres régions vont voir leur intention de recrutement pour les postes de cadres diminuer. En effet, par rapport à 2022, la région Hauts-de-France embauchera 6% de cadres en moins. Le problème est le déclin des industries alimentaires, automobiles et chimiques.  

De plus, les embauches de cadres dans le secteur de la construction vont diminuer dans la région Nouvelle-Aquitaine. La baisse de l’embauche s’explique par une chute des mises en chantier et la baisse des investissements immobiliers. 

Quels sont les profils des cadres concernés par les intentions de recrutement en 2023 ?

Les intentions de recrutement pour les postes de cadres seront profitables aux professionnels ayant entre 1 et 10 ans d’expérience. Ces profils représentent à eux seul plus de 188 370 offres d’emploi, soit 61% des embauches. Par ailleurs, les jeunes diplômés totalisent plus de 46 300 embauches. 

Pour conclure, nous pouvons dire que les perspectives de recrutement pour les postes de cadres restent optimistes en 2023. Cependant, l’APEC précise que la croissance économique en 2023 est soumise à des incertitudes de différentes natures pouvant influer sur les dynamiques à l’œuvre.”