Discerner le vrai du faux chez un candidat lors d’un entretien d’embauche

Recruter un talent au sein de votre entreprise demande un processus de recrutement efficace. La pénurie de talents et le marché du travail en tension ne vous facilitent pas la tâche. C’est pourquoi lorsqu’un profil semble correspondre à votre offre et à votre entreprise, vous vous précipitez pour l’embaucher. Cependant, il faut savoir qu’une grande partie des recruteurs regrettent leurs recrutements car ils peuvent avoir du mal à discerner le vrai du faux chez un candidat. Effectivement, certains profils de candidats peuvent être mensonger et donc ne pas coller avec la réalité. Nous allons vous donner des astuces afin de pallier cela et discerner le vrai du faux lors de l’entretien d’embauche.

Les techniques à mettre en place pour discerner le vrai du faux chez un candidat

Avant de vous présenter des stratégies pour déceler le vrai du faux, rappelons qu’en tant que recruteur, il est crucial de ne pas surestimer les propos et le comportement du candidat. Même si la première impression compte, elle doit être nuancée. Il est impératif de ne pas confondre stress et mensonge. Gardez votre jugement équilibré.

Ainsi, votre équipe de recrutement doit effectuer des recherches approfondies en amont, en recueillant des références et en confrontant les informations du candidat.

Dans la phase préliminaire, évaluez les candidats grâce à des présélections, comme des évaluations de compétences en ligne, pour économiser du temps et de l’argent. Explorez également les réseaux sociaux du candidat pour obtenir des informations complémentaires sur ses activités extraprofessionnelles mais aussi sur ses passions ainsi que sur son tempérament.

Le jour de l’entretien, pour discerner le vrai du faux, analysez le langage corporel, portez une attention particulière aux mains, à la posture, au visage et aux expressions. Un regard fuyant, une voix qui fluctue ou des tremblements peuvent signaler une tentative de tromperie.

En tant que recruteur, évaluez le comportement global du candidat. Une ambiguïté dans ses propos, une imprécision ou des contradictions peuvent indiquer que le candidat vous ment.

En cas de suspicion, posez des questions spécifiques et directes au lieu d’interrogations génériques. Analysez attentivement les réponses et le comportement du candidat pour obtenir des indices pour discerner le vrai du faux.

Pourquoi les candidats mentent lors de l’entretien d’embauche ?

En tant que recruteur, vous devez lutter contre la tromperie des candidats mais avant ça, il serait important de comprendre leurs motivations.

En effet, il existe des candidats mal intentionnés, mais certains le ne sont pas. En raison de la forte concurrence que les candidats perçoivent, ils ont tendances à enjoliver leurs compétences afin de vous séduire. De plus, des talents ayant postulés à votre offre peuvent vous mentir car ils craignent votre jugement sur leur profil professionnel et cherchent à se démarquer. Ensuite, certains candidats mentent car ils n’ont pas confiance en eux alors qu’ils correspondent parfaitement à l’offre et à l’entreprise. Puis, vous pouvez aussi vous trouver nez à nez avec des candidats désespérés. En effet, leurs recherches durent depuis un certain temps maintenant, ils souhaitent à tout prix trouver un emploi, c’est pourquoi ils vont exagérer leurs propos afin de vous convaincre de les embaucher.

En conclusion, lors de l’entretien, il est nécessaire pour vous recruteur, d’être vigilant pour discerner le vrai du faux. Malgré la pression de la pénurie de talents, maintenir un jugement équilibré est crucial. Les stratégies telles que la recherche approfondie, les évaluations en ligne et l’analyse du langage corporel aident à déceler les mensonges potentiels. Comprendre les motivations des candidats à mentir, que ce soit par compétitivité, manque de confiance ou désespoir, permet aux recruteurs d’adopter des approches plus ciblées. Une gestion consciente de ces éléments contribue à de meilleurs recrutements.