Le recrutement des seniors

Quand on dépasse la cinquantaine et que l’on se retrouve sans emploi, on se heurte vite à un constat majeur : les opportunités de poste se raréfient. Selon une étude de l’APEC, 78% des entreprises interrogées sont conscientes des difficultés à recruter de nouveaux collaborateurs et collaboratrices sur la période de 2021 et 2022, mais malgré cela, nombreuses sont celles qui demeurent frileuses à l’idée d’embaucher des profils seniors. Les raisons sont diverses : que ce soit pour le niveau de salaire généralement assez élevés par rapport à la moyenne, pour l’image parfois vieillissante de cette catégorie socio-professionnelle, ou encore pour le fait que le départ à la retraite pointe le bout de son nez. Pour autant, certains secteurs sont loin de voir l’âge des seniors comme un frein, mais plutôt comme un avantage.

En effet, le recrutement des seniors peut être un réel atout dans vos projets de développement et de recrutement. Nous pouvons souligner de nombreux avantages, et plus particulièrement sur le plan financier, l’expérience professionnelle forte de nombreuses années, les soft kills développés  C’est pourquoi, nous allons désormais mettre en évidence certains d’entre eux.

Le premier avantage que nous pouvons souligner est celui de l’intergénérationnel. Le partage de connaissance et de savoir-faire entre seniors et employés moins expérimentés donne des résultats positifs. En effet, il peut être intéressant de recruter des seniors si vous êtes une jeune entreprise qui recherche de l’expérience pour se développer. Le deuxième avantage concerne la capacité de gérer des situations de crise de par leur expérience professionnelle et personnelle qui leur permet d’être plus sereins et posés face à certaines situations délicates, contrairement aux jeunes actifs qui sont peu habitués à de telles situations. Le troisième avantage est la fidélité des seniors envers leur entreprise par rapport à des profils plus jeunes, qui changent plus facilement d’entreprise au bout de 2 ans.

Néanmoins, nous pouvons souligner des freins que rencontrent les entreprises dans leurs processus de recrutement de seniors, et notamment sur le plan financier. Cependant, nous pouvons voir apparaître de plus en plus de mesures et dispositifs en faveur de l’emploi des seniors. Nous allons désormais mettre en évidence certains d’entre eux.

Le premier plan d’action se situe sur le plan financier ainsi que sur le plan des ressources humaines. En effet, aujourd’hui il existe de nombreuses aides financières pour le retour de l’emploi des seniors. Plus précisément, une aide de 2000 euro est accordée par l’État pour toute embauche en contrat de professionnalisation d’un travailleur de plus de 45 ans inscrit comme étant demandeur d’emploi. De plus, il existe un CDD senior pour les demandeurs d’emploi de plus de 57 ans pouvant aller jusqu’à 36 mois.

Ce contrat est un atout non négligeable pour toute entreprise qui souhaite recruter de nouveaux collaborateurs et plus particulièrement un senior car elles n’ont pas besoin de justifier le recours à un CDD et peuvent bénéficier les services d’une personne expérimentée. Il existe également un label pro sénior créé par le comité de bassin d’emploi dans le but de valoriser les entreprises du département recrutant les plus de 45 ans. À ce jour, ce label compte 7 entreprises dont le groupe de BTP NGE qui recrute régulièrement des techniciens de 45 ans et de plus de 55 ans.

Concernant, les entreprises qui priorisent les recrutements des seniors, nous pouvons citer EDF, la française des jeux, Partners Conseils pour ne citer qu’eux. De plus, un dispositif au service de l’emploi des seniors a été créé en 2005, « le travail à temps partagé » permettant de mettre des profils seniors compétents à disposition des TPE et PME n’ayant pas les ressources suffisantes, ou étant dans l’incapacité d’embaucher un salarié. Ce dispositif a pour but de permettre aux entreprises d’embaucher un salarié en partageant son temps avec d’autres entreprises. Afin que ce dispositif puisse être mis en pratique une structure dédiée d’entreprise a été imaginée : l’entreprise de travail à temps partagé. Ces ETTP recrutent des salariés qui sont ensuite placés dans les TPE et PME à la recherche de profils spécifique.

Pour conclure, le recrutement des seniors peut être un réel atout pour les entreprises de tous les secteurs confondus. Leur savoir-faire et leur savoir-être peuvent être un vecteur de croissance non-négligeable pour votre entreprise. Néanmoins, nous avons conscience qu’il existe des freins dans le recrutement des seniors et plus particulièrement sur le plan financier. Cependant, nous pouvons constater que de nombreux plans d’action sont mis en place pour aider les entreprises à favoriser le recrutement transgénérationnel.

Alors n’hésitez plus et devenez l’entreprise qui dit : « I want You »* aux seniors !