Les évolutions du monde de la formation : chiffres clés et nouvelles tendances

Depuis quelques années, et notamment depuis la dernière réforme en date sur la loi “Avenir Professionnel » (2018) donnant le droit à tous de choisir son avenir professionnel, le marché de la formation connait des évolutions majeures. La mise en place du Compte Personnel de Formation (CPF) a également son importance, tout comme le numérique qui apporte de nouvelles possibilités au monde de la formation, ainsi que la crise sanitaire qui a fatalement engendré de nombreuses remises en question, et donc de nouvelles aspirations pour son futur et sa vie professionnelle. Ces éléments ont un impact direct sur les évolutions du marché de la formation !   

Quelques chiffres clés…  

  • 32% des Français suivent une formation professionnelle chaque année contre 41% des habitants des autres pays de l’OCDE (étude : Ludalab) 
  • On dénombre 10 000 formations professionnelles en France, 8 500 dans le secteur privé et 1 500 dans le secteur public (étude : Ludalab) 
  • En 2021, le marché de la formation représentait 33 milliards d’euros (étude : Ludalab) 
  • 56% des cadres souhaiteraient changer de voie professionnelle en passant par une reconversion et de nouvelles formations (étude : Nouvelle Vie) 
  • 46 heures, c’est la durée moyenne d’une formation (étude : Nouvelle Vie) 

 

Les retours et avis concernant les formations réalisées sont très positifs, et pour preuve, selon le Baromètre de la formation 2021 :  

  • 90% des actifs estiment qu’une ou plusieurs formations représentent une opportunité d’améliorer sa pratique professionnelle 
  • 89% pensent que c’est un bon moyen d’évoluer professionnellement 
  • 88% considèrent que c’est une nécessité pour rester compétitif sur le marché du travail

 

Bien que la France ait un peu de retard concernant le nombre de personnes réalisant des formations professionnelles par rapport aux autres pays de l’OCDE, il existe de belles perspectives d’évolution et de croissance pour les années à venir ! Grâce aux outils digitaux de plus en plus innovants et performants, à l’envie croissante de se reconvertir et de se former à de nouveaux métiers, grâce aux aides et nouvelles mesures mises en place pour favoriser et valoriser les formations professionnelles…  

L’importance du Compte Personnel de Formation (CPF)  

Le CPF est un dispositif de financement public de formation, permettant à toute personne, employé ou demandeur d’emploi, de suivre une formation professionnelle. Il accompagne son titulaire de son entrée dans la vie active jusqu’à sa retraite. Depuis sa création et sa mise en place en 2015, le Compte Personnel de Formation, aussi appelé CPF, a profondément révolutionné le marché de la formation professionnelle.  

Aujourd’hui en France, plus de 38 millions de français bénéficient d’un compte CPF, avec en moyenne 1 280 euros disponibles pour suivre une formation professionnelle sur le sujet, métier de son choix. Au cours de l’année 2020, plus de 980 000 formations ont été dispensées grâce au CPF, un chiffre qui a doublé par rapport à 2019, et qui ne cesse d’augmenter : sur les six premiers mois de l’année 2021, le nombre de dossiers déposés sur Mon Compte Formation (site du CPF) équivaut à celui de l’ensemble de l’année 2020. 

Il est également important de noter que le CPF a eu un impact sur les différents publics qui bénéficient de ces formations ! Par exemple, le nombre de femmes s’inscrivant à des formations depuis le lancement du CPF est en augmentation constante, passant de 45% des dossiers déposés à plus de 50% aujourd’hui (selon la Caisse des Dépôts). Le nombre de non-cadres demandeurs de formations via le CPF connait également une évolution, avec plus de 80% des dossiers déposés en 2020 contre 72% en 2019. Ces chiffres montrent bien l’importance de se former pour gagner en compétences et rester compétitif sur le marché de l’emploi. 

L’impact du numérique sur le marché des formations  

Les nouveaux outils numériques et digitaux permettent aujourd’hui au marché de la formation d’évoluer constamment et de développer de nouveaux concepts et services innovants, en accord avec les nouveaux enjeux du marché et nouvelles attentes des employés et demandeurs d’emplois. Nous sommes à ce jour dans une société où la flexibilité est un facteur primordial au bon développement des entreprises. Le numérique permet aujourd’hui de proposer des formations à distance, 100% digitalisées, qui permettent une facilité d’apprentissage sans impacter les personnes concernées sur leur temps de travail. Le e-learning est notamment une option qui donne accès à des apprentissages et formations individuelles sur-mesure et adaptables à ses aspirations professionnelles, sans pour autant mettre de côté les formations collaboratives. 

Les formations les plus plébiscitées  

D’après le Baromètre de la formation 2021, les formations professionnelles les plus plébiscités par les actifs sont les suivantes : 

  • Les formations dans le secteur de l’informatique (développement web, cyber-sécurité, gestion du Big Data…) 
  • Les formations dans les métiers du digital, webmarketing et communication 
  • Les formations en langues étrangères, et notamment en anglais 
  • Les formations en management, commerce et vente 
  • Les formations dans le domaine de la Santé, notamment des Lifescience et de la Healthcare 
  • Les formations en Ressources Humaines 

 
Le marché de la formation n’a pas terminé d’évoluer. Lorsque l’on sait que 9 français sur 10 aimeraient changer de vie ou de métier (sondage de Nouvelle vie pro), ou seraient du moins très intéressés par cette idée, il existe donc un réel potentiel de développement pour qu’un plus grand nombre d’actifs ou demandeurs d’emploi s’inscrivent à des formations professionnelles, et donc de nouvelles innovations et concepts à venir. 

L’Etat a bien compris le potentiel du secteur pour l’économie, puisque la formation fait partie intégrante du plan de relance, avec près de 390 millions d’euros de budget alloué au financement des formations des salariés via le FNE (Fonds National de l’Emploi) en 2021. Ce budget représente une réelle augmentation par rapport à 2020, où 280 millions d’euros ont été dépensés. Le marché de la formation a de beaux jours devant lui, notamment dans les domaines de l’informatique, du digital, des langues et du management. 

Les métiers de l’environnement connaissent une évolution fulgurante ces dernières années. Face à d…

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à opter pour une formation en alternance pour les …

Lorsque l’on sait que 83% des embauches commencent par une recherche en ligne sur une entreprise, …