Qu’est-ce que le métier de Happiness Manager ?

Happiness Manager ou aussi appelé Chief Happiness Office « est une personne en charge du « bonheur » des autres. Il peut s’occuper des salariés de l’entreprise, mais également de contractuels ou même de la clientèle. Le poste de Happiness Manager peut s’apparenter au rôle d’un DRH, mais dans une dimension plus moderne, plus créative, tourner vers l’empathie et la bienveillance. »

Pour faire simple, il est le ou la Responsable du bonheur en entreprise.

Expliqué de cette manière, cela peut paraitre un peu loufoque. Et pourtant c’est un métier tout ce qu’il y’a de plus sérieux. Il a pour mission de favoriser le bien-être au travail et d’améliorer la convivialité au sein de son entreprise. Ses missions quotidiennes l’amènent à créer du lien ; favoriser la cohésion ; créer une atmosphère de travail positive ; maintenir une culture de travail inspirante ; assurer une communication interne transparente permettant aux salariés de s’exprimer librement et de faire des propositions sans crainte ou honte ; accompagner les changements notamment technologiques et structurels ; accompagner le télétravail et s’assurer que chacun y trouve son compte ou bien encore intervenir en tant que médiateur dans les conflits.

Pour assumer le rôle du Happiness Manager, le candidat au poste doit disposer de plusieurs qualités, notamment une bonne humeur constante, un sens de l’humour développé, un enthousiasme en toute situation et surtout, de l’empathie. Devant « inspirer le bonheur » chez les autres, il ou elle doit être à l’écoute de son entourage et de ses collègues, apporter des énergies positives et être créatif.

Cette fonction étant relativement récente, les profils de formation sont assez atypiques. Tous ceux en activité ont cependant en commun une formation en RH ou en communication.

Types de formations possibles :

  • Licence professionnelle en communication
  • Licence professionnelle en RH
  • Licence information communication 
  • BUT GEA – gestion des entreprises et administrations 
  • BUT GACO – gestion administrative et commerciale des organisations 
  • Master pro communication
  • Master pro gestion des RH
  • Master sciences humaines et sociales

Les plus : un métier hybride entre RH, communication, évènementiel… ainsi qu’une forte polyvalence et peu de routine. Il y’a également des perspectives d’évolution professionnelle nombreuses et variées !

Comme l’ont déjà démontré de nombreuses études, des salariés plus heureux sont également des salariés plus performants et plus fidèles envers leur entreprise ! Parmi elles, l’étude conjointe de l’Université Harvard et du MIT (Massachusetts Institute of Technology), qui indique qu’un salarié heureux est 31% plus productif ; 9 fois plus loyal ; 6 fois moins absent.

Le métier d’Happiness Manager n’en devient que plus stratégique pour toute entreprise considérant le bien-être de ses employés comme une priorité !