Quelles informations doit-on trouver sur un CV ?

Dans un contexte où les recruteurs reçoivent parfois plus d’une centaine de candidatures pour une seule offre d’emploi, un CV peut trop rapidement se retrouver noyé dans la masse.  Il est alors important de savoir se différencier. Mais d’un candidat à l’autre, certaines informations sont incontournables et doivent être présentes sur votre Curriculum Vitae ! 

Voici quelques conseils vous permettant de rédiger et organiser au mieux votre CV pour vos futurs candidatures !

  • Votre État civil : nom, prénom, âge, adresse postal, numéro de téléphone et adresse mail (en évitant bien entendu les adresses trop personnelles !). Optez pour une présentation simple et courte de ces éléments. En haut à gauche ou à droite de votre CV, cette partie ne doit pas prendre trop de place, n’étant pas les informations les plus importantes aux yeux des recruteurs. Vous pouvez également y inclure une photo de vous, mais attention, elle doit être professionnelle et valorisante, à l’image de votre CV ! 

  • Votre formation : cette  partie doit retracer votre parcours universitaire (pas besoin d’y présenter vos années lycées, celles-ci sont déjà loin). Si vous n’avez encore que peu d’expériences professionnelles, votre formation doit être placée en premier dans votre CV, suivant un ordre antichronologique ! Mettez en valeur votre dernier diplôme obtenu, ou alors le plus cohérent avec l’offre d’emplois à laquelle vous postulez. Évitez de trop détailler votre cursus et allez à l’essentiel !
  • Vos expériences professionnelles et compétences : cette partie est la plus importante, car un futur employeur aura tendance à accorder plus d’importance à vos expériences, qui représentent un gage de confiance. Vous pouvez alors mettre en avant différentes expériences : celles en lien avec votre domaine d’activité et directement liées à l’offre d’emplois, ainsi que celles montrant votre implication dans des associations, des jobs et expériences complémentaires, des diplômes annexes à votre formation… Vous devez associer à chacune de vos expériences les compétences que vous avez acquises, ainsi que les projets que vous avez menés et vos missions.

    L’ordre de présentation de vos expérience doit également suivre un ordre antichronologique, si vos dernières expériences en dates sont en rapport direct avec l’offre d’emploi.

    N’hésitez pas à également créer plusieurs versions de votre CV, avec la mise en avant de différentes expériences ! Car il est primordiale de personnaliser votre CV en fonction de chaque mission et entreprise.

  • Vos compétences linguistiques : vous pouvez dans cette partie indiquer les langues étrangères que vous connaissez, en précisant votre niveau (« notions », « parlé », « écrit », « courant », “bilingue”…). La maîtrise de plusieurs langues est toujours une compétence valorisée dans le monde professionnel, n’hésitez pas à le mettre en avant, d’autant plus si vous candidatez à un poste à ambitions internationales.

    Si vous avez passé des tests de langues comme le TOEIC, le TOEFL, ou l’IELTS, n’hésitez pas à l’indiquer, avec votre score obtenu. Et si vous avez voyagé et séjourné dans des pays étrangers, cela peut représenter un avantage différenciant face à d’autres candidats, il est important de le mettre aussi en avant.

  • Vos compétences informatiques : dans notre société hyper-digitalisée, les entreprises recherchent aujourd’hui des profils ayant un minimum de compétences informatiques, que vous soyez dans le secteur de l’informatique et du digital, ou pas.

    Il est important de préciser ici toutes vos compétences et connaissances en informatique et numérique, des plus simples aux plus complexes : les logiciels de bureautiques (traitement de texte, tableur, présentation), les logiciels de création graphiques (suite Adobe, outils PAO), les logiciels de traitement de bases de données, des logiciels spécifiques à votre secteur d’activité…

  • Vos centres d’intérêts : dans cette dernière partie, vous pouvez y indiquer vos activités extra-professionnelles, activités sportives, culturelles ou artistiques, ainsi que vos activités caritatives et associatives si vous en avez. Cette dernière partie n’est pas indispensable, mais nombreux sont les recruteurs estimant que la pratique d’un sport ou la participation à des activités associatives favorise l’intégration de l’employé au sein d’une entreprise. N’hésitez alors surtout pas à détailler vos centres d’intérêts !

Voici déjà une bonne base vous permettant de rédiger un bon CV, maintenant c’est à vous de jouer 😉